• NAISSANCE DE LA SAGA

    L'idée de Fascination est venue d'un rêve que Stephenie Meyer a fait en Juin 2003, et qui est d'ailleur retranscrit dans le chapitre 13 du livre ("confession") :

    "Il y avait deux personnages dans un pré au milieu d'une forêt. L'une de ces personnages était une fille ordinaire. L'autre était incroyablement beau, étincelant même - et c'était un vampire. Ils discutaient des difficultés que leur causait leur situation, à savoir que 1) ils étaient en train de tomber amoureux l'un de l'autre, et 2) le vampire était attiré par l'odeur du sang de la jeune fille et qu'il faisait l'impossible pour ne pas la tuer immédiatement. Ce rêve a ensuite fourni la base du chapitre 13 du livre, le premier que j'aie écrit"

    Ce tome a d'ailleurs été écrit sans réelle préparation, au fur et à mesure, ce qui n'est pas le cas des suivants, qui ont été préparés. La suite est venue d'elle-même car l'auteure voulait continuer de faire vivre ses personnages, afin de savoir quels seraient leurs destins.

    Restait encore à baptiser ces personnages. Pour le vampire, il faut un prénom qu date du début du siècle, époque de sa naissance. Stephenie choisit un prénom à consonance à la fois noble et romantique qu'elle avait aimé dans les romans de Charlotte Brontë ou de Jane Austen : Edward.  Pour l'héroïne, le choix s'avère beaucoup plus difficile. Rien ne semble convenir. Au fil des semaines, Sttephenie en était arrivé à la considérer un peu comme sa fille. C'est alors qu'elle a l'idée de la baptiser du nom qu'elle avait choisi pour son prochain enfant, si c'était une fille : Isabella.  Le couple le plus glamour était né.

     

    Stephenie a-t-elle mis du sien dans les personnages ?

    Selon elle, oui et non. Aucun personnage ne la représente vraiment, mais ils font tous partis d'elle. Certains personnages ressemblent tout de même à des personnes qu'elle connait, comme des amis de Bella. Elle ajoute aussi que le loup-garou Paul est proche de son frère qui porte le même nom, meme si ce n'était pas intentionnel. Par contre, elle donne fréquemment des noms issus de sa famille ou de ses amis à ses personnages. C'est tout de même Edward qui est le personnage qu'elle comprend le mieux et dont elle se sent le plus proche, du moins dans son mode de fonctionnement.

     


  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :