• INTRODUCTION (par Stephenie Meyer)

    Il n'y a pas deux écrivains qui envisagent les choses de la même façon. Notre inspiration et nos motivations sont uniques ; des raisons propres à chacun expliquent pourquoi certains de nos personnages continuent de nous accompagner, tandis d'autres disparaissent dans la corbeille des dossiers en souffrance.

    Pour ce qui me concerne, si je n'ai jamais compris qu'il y en ait qui se mettent à vivre une existence indépendante, je suis toujours heureuse que le phénomène se produise. Ce sont eux qui me posent le moins de difficultés à l'heure d'écrire. Par conséquent, leurs destins sont en général ceux qui ont une fin.

    Bree est l'un de ces personnages. Elle est aussi la raison principale pour laquelle ce récit est entre vos mains et non perdu au milieu du labyrinthe des fichiers oubliés de mon ordinateur. (Les deux autres raisons sont Diego et Fred.) J'ai songé à Bree alors que je corrigeais Hésitation. Corrigeais, pas rédigeais.

    Lors de l'écriture d'Hésitation, je portais les oeillères de la narration à la première personne ; ce que Bella ne pouvait voir, entendre, sentir, goûter ou toucher n'avait pas lieu d'être. Cette histoire-là se cantonnait à ses expériences.

    L'étape suivante dans le processus de relecture a été de m'éloigner de Bella et de vérifier la façon dont coulait le récit. Mon éditrice, Rebecca Davis, a joué un rôle important à ce niveau et m'a posé beaucoup de questions sur ce que Bella n'était pas en mesure de savoir et sur la manière dont nous pouvions éclaircir ces plans de l'intrigue. Comme Bree est la seule nouveau-né que Bella voit, c'est vers son point de vue à elle que je me suis tournée lorsqu'il s'est agi de réfléchir à ce qui se tramait derrière les différentes scènes du roman. J'ai alors commencé à réfléchir à quoi pouvait ressembler l'existence dans un sous-sol avec d'autres nouveau-nés, à ce qu'était la chasse telle que l'envisagent les vampires traditionnels. J'ai imaginé le monde comme Bree le comprenait. Cela m'a été facile. Dès le départ, Bree avait été un personnage très marqué, et certains de ses amis ont pris forme tout aussi aisément. Je fonctionne ainsi, d'habitude : je m'efforce de rédiger un bref synopsis des événements qui se déroulent dans telle ou telle partie de l'histoire et je finis avec les dialogues. En l'occurence, je me suis surprise à écrire une journée dans la vie de Bree plutôt qu'un synopsis.

    En me concentrant sur Bree, j'ai pour la première fois enfilé les chaussures d'une narratrice qui était un "vrai" vampire, un traqueur, un monstre. C'est à travers ses prunelles rouges que je nous ai observés, nous les humains ;soudain, je nous ai vus minables et faibles, poies faciles sans autre intérêt que de représenter de délicieux repas. J'ai ressenti ce qu'était la solitude au milieu d'ennemis, le fait d'être toujours sur ses gardes et de ne jamais être certaine de rien, sinon que ma vie était constamment menacée. Je me suis immergée dans une espèce vampirique entièrement inédite : les nouveau-nés. Je n'avais encore jamais exploré leur vie, y compris au moment où Bella était transformée. Elle et Bella sont deux sortes de nouveau-nées entièrement différentes. L'expérience a été exaltante, sombre et finalement tragique. Plus je me rapprochais de l'inéluctable fin, plus je regrettais de ne pas avoir donné une conclusion légèrement différente à Hésitation.

    Je me demande comment vous réagirez zn face de Bree. Elle est un personnage si fugitif, apparemment si insignifiant d'Hésitation. Elle ne vit que cinq minutes sous le regard de Bella. Pourtant, son histoire est nécessaire à la compréhension du roman. Lorsque vous avez lu la scène dans laquelle Bella fixe Bree en s'interrogeant sur son propre avenir, avez-vous seulement pensé, sur le moment, à ce qui avait amené Bree dans cette situation ? Et tandis qu'elle-même toise Bella, vous êtes-vous demandé comment elle la jugeait, ainsi que les Cullen ? Sans doute pas. Et quand bien même l'aurez-vous fait, je suis prête à parier que vous n'avez pas deviné ses secrets.

    J'espère que vous apprécierez Bree autant que moi, même si ce souhait est un peu cruel. Vous savez dèjà que cela ne se termine pas bien pour elle. Au moins, vous connaîtrez aussi son histoire, désormais. Et vous comprendez qu'aucun point de vue n'est jamais tout à fait insignifiant.

    Bonne lecture.

    Stephenie


  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :