• Bella se rend chez Edward

    capture-20130512-203011
    (Debussy - Claire de lune)
     
    Extrait de Hésitation :
     
    J'avais eu le temps de penser aux implications du pari passé entre Jasper et Emmett, de décider ce que j'étais d'accord pour perdre avec mo, humanité et ce à quoi je refusais de renoncer. Je savais quelle expérience humaine je désirais vivre avant de me transformer en immortelle.
    (...)
    Pourtant, je ressentis une certaine nervosité en remontant l'allée qui menait à la villa blanche. Non que j'en fusse surprise, car j'ignorais complètement comment j'allais m'y prendre. Assis à côté de moi, il s'efforçait de retenir le sourire que lui arrachait ma lenteur.
    (...)
    Nous atteignîmes la maison  après le crépuscule ; toutes les fenêtres étaient éclairées. Je coupai le contact, et il m'extirpa de mon siège tout en s'emparant de mon sac d'un même mouvement. Il m'embrassa, referma la portière d'un coup de pied. Sans rompre notre baiser, il me porta jusqu'à la demeure. La porte était-elle déjà ouverte ? Je n'en sus rien, et me retrouvai à l'intérieur, en proie au vertige. Je dus me souvenir de respirer.
    (...)
    - Ma façon de te souhaiter la bienvenue ! chuchota-t-il, ses prunelles ruisselant d'un ambre liquide et fauve.
    - Super, haletai-je.
    Il me déposa tendrement par terre. Je l'enlaçai aussitôt, refusant de le laisser s'éloigner/
    - J'ai quelque chose pour toi.
    - Ah bon ?
    (...)
    Il s'empara de mon poignet gauche, effleura un instant le bracelet d'argent puis me relâcha. J'inspectai prudemment le bijou. A l'opposé du loup pendait un coeur en cristal aux mille facettes qui renvoyaient la lumière diffuse de la lampe de chevet. J'en restai coite.
    - Il appartenait à ma mère, murmura Edward. J'ai hérité quelques babioles de ce genre. J'en ai distribué à Esmé et Alice. Rien de bien exceptionnel, donc. Mais j'ai pensé qu'il serait un juste symbole. Il est dur et froid, et il étincelle au soleil.
    - N'oublie pas le plus important - il est magnifique.
    - Mon coeur est aussi silencieux que ce pendentif. Comme lui, il t'appartient.
    - Merci, dis-je en tournant mon poignet çà et là afin de jouer avec les reflets du bijou. Pour les deux.

  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :